5 conseils pour une infolettre réussie

mabilletterie.ca vous en parle :

Quelles sont les méthodes et les règles à utiliser pour une infolettre réussie ?

Cette question récurrente, nous l’entendons souvent et, compte tenu du retour sur investissement important que celles-ci peuvent générer et de l’influence sur le niveau de confiance qu’elles-peuvent inspirer à vos clients, il est effectivement légitime de s’interroger.

Tout d’abord, il est important de considérer que ce moyen de communication doit répondre à son propre processus de conception et nous devons nous poser les mêmes questions que celles qui précédent à l’élaboration d’une publicité imprimée ou radio. Il est également important de différencier une infolettre d’un courriel promotionnel or, bien souvent, beaucoup confondent informations et promotions.

Après ces généralités, nous avons établi un certain nombre de facteurs de réussite. Aujourd’hui, nous vous parlons de cinq principes de bases.


1-Définir vos buts et objectifs

Informer ? Promouvoir ? Sonder ? Vendre ?

2-Segmenter et segmenter encore

Déterminer à qui s’adresse votre infolettre, il peut s’avérer utile que, pour un même message, sa forme puisse être adaptée au type de clientèle à laquelle vous vous adressez. Ceci implique une segmentation affinée afin d’obtenir de meilleurs résultats en privilégiant la qualité, davantage que la quantité.

3-Définir vos indicateurs de performances

Outre le taux d’ouverture, le taux de clics et le taux de conversion, vous pouvez établir vos objectifs de taux de clics distinct pour chaque hyperlien, le niveau d’engagement, les interactions avec vos différentes plateformes, le taux de conversion de prospects etc….

4-Personnaliser

Lorsqu’une communication est personnalisée, il est deux fois plus probable que le destinataire considère celle-ci comme importante pour lui. Vous pouvez simplement commencer par inclure le prénom et le nom et si vous en disposez, d’autres informations pertinentes comme la date du dernier achat, le produit etc….

5-Raconter une histoire

Il est faux de penser que les destinataires ne veulent pas perdre de temps à lire et qu’en conséquence « il faut faire court ». Nous aimons lire ce qui est intéressant et enrichissant. Ne compter pas toujours sur les liens vers votre site internet. Utilisez les techniques de mise en en page traditionnelles et les balises.


La semaine prochaine, nous vous communiquerons la suite de nos recommandations . Bonne pratique et bonne semaine à vous !

Comments are closed.